Aller au contenu principal

Dates

Du 1er au 2 décembre 2021

Objectifs 

Le Pôle de Gestion des Connaissances (KMH) de l'UE-OIM a récemment publié le deuxième numéro de la Série de Documents de Connaissances sur la Réintégration Durable, centré sur les liens entre le développement durable et la réintégration. En s'appuyant sur les thèmes abordés et les projets de terrain présentés dans le document, ce séminaire transrégional a eu pour objectif  de discuter des liens clés entre la réintégration et le développement et d'attirer particulièrement l’attention sur les expériences acquises lors de la mise en œuvre de ces projets ainsi que sur d'autres expériences, notamment celles applicables à l'échelle interrégionale.  

Le séminaire a offert  un espace de discussion entre les experts, les praticiens et les décideurs en matière de retour et de réintégration. Il a réuni des représentants des gouvernements, des institutions de l'UE, des organisations internationales et des OSC, ce qui a permis d'examiner les questions de comment les programmes peuvent maximiser l'impact potentiel positif mutuel du développement durable et de la réintégration par des interventions au niveau communautaire et structurel, et comment les programmes peuvent être conçus et les partenariats établis pour poursuivre la réintégration durable et le développement durable.

Format  

Le séminaire s'est déroulé sur 2 jours, du 1er au 2 décembre 2021, avec deux sessions par jour (2h chacune). Il a été structuré autour de quatre sessions principales :

  1. Intégration de la réintégration dans les politiques et programmes de développement durable et vice versa
    Cette première session vise à partager des pratiques sur la question de comment la coordination inter-institutionnelle, les mécanismes législatifs et de gouvernance (au niveau national et local) peuvent optimiser la contribution des parties prenantes concernées. Par ailleurs, cette session discutera comment l’inclusion de la réintégration dans la planification et la programmation du développement et vice-versa, contribue à la cohérence des politiques et des programmes et garantit que l'appui à la réintégration est ancré dans les priorités de développement local.
  2. Politiques et réformes 
    Cette deuxième session explore comment des politiques appropriées peuvent contribuer à répondre aux défis de la réintégration. Cette session discutera comment les gouvernements peuvent renforcer ou réformer la législation et les réglementations clés dans différents domaines, tels que la protection sociale, la gestion des ressources, etc. afin de favoriser une réintégration durable.
  3. Rassembler les migrants de retour et les membres de la communauté 
    La troisième session vise à mettre en relief les initiatives communautaires qui soutiennent directement les migrants de retour et les membres de la communauté, en ciblant les dimensions économiques, sociales et psychosociales de la réintégration. La session explorera également comment ces interventions, mises en œuvre par le moyen de différentes approches, peuvent bénéficier aux communautés dans leur ensemble.
  4. Répondre aux besoins des communautés
    La quatrième et dernière session s'appuiera sur les discussions précédentes, concernant les initiatives communautaires et examinera comment, au-delà du soutien direct aux personnes retournées et aux membres de la communauté, les initiatives communautaires peuvent contribuer à la réintégration et au développement durable en répondant aux besoins de la communauté dans son ensemble. 

Enregistrements et Agenda 

Contexte 

Le séminaire interrégional a été organisé dans le cadre du Pôle de Gestion des Connaissances (KMH) de l'UE-OIM. 

Le KMH a été créé en septembre 2017 dans le cadre de l'Action Pilote sur le Retour Volontaire et la Réintégration Durable et Communautaire, financée par l'Union européenne (UE) pour renforcer l'apprentissage entre les programmes de retour et de réintégration, et soutenir l'harmonisation des approches, des processus et des outils dans le cadre des Actions UE-OIM en faveur de la protection des migrants et de la réintégration durable et au-delà.  

Dans le cadre de sa composante sur la mise en place d'outils de gestion des connaissances, un total de cinq séminaires interrégionaux de partage des connaissances ont été prévus. Le premier atelier sur la réintégration durable a été coorganisé avec l'UA et l'UE en novembre 2018 et le second sur le retour et la réintégration des enfants et de leurs familles a eu lieu en mars 2021.